Categories
Lyrics

Manau – Con J’pense Lyrics

CON J’PENSE
[Manau]
Quand j’pense que je suis largué dans le domaine de la drague
Quand j’pense que l’alcool m’a traîné dans de drôles de terrains vagues
Quand j’pense à toutes mes origines de bretonnes et de kaille
Quand j’pense que je me suis réveillé souvent avec un oroucaille
Quand j’pense, ça m’fait mal à la tête mais faut que je trouve la faille
Quand j’pense à une levrette ça me fait kiffer mais ça ce n’est qu’un détail
Quand j’pense à une flamande et à son éminence
Un texte de Jacques Brel qui, bien sûr, là, me met en transe
Ah, quand j’pense à tout c’que je ne suis pas, toute mon incompétence
Moi qui voulais faire de moi un sujet de l’intelligence
J’te dispense de me critiquer là-dessus, ça pourrait m’agacer
En plus je suis comme tendeur tendu qui à tout moment peut lâcher
Quand j’pense qu’elle m’a quitté cette conne et que j’suis dégoûté
Elle qui n’était même pas bretonne, okay, c’est tout ce que j’ai trouvé
Quand j’pense que j’ai craqué mon slip, ma carte, et mon chéquier
Et qu’on m’a pris pour un pauvre type avec qui l’on s’est amusé
[Hook]
Quand j’pense, v’là c’que j’pense
C’est un con qui compense, tout c’que j’pense
C’est comme un con qui pense, v’là c’que j’pense
C’est pt-être ma récompense, hey, con j’pense, hey
Quand j’pense, v’là c’que j’pense
C’est pt-être ma récompense, tout c’que j’pense
C’est bien le con qui pense, v’là c’que j’pense
Ou bien la conséquence, hey, con j’pense, hey
[Manau]
Quand j’pense que je n’ai jamais fait tout ce que j’ai voulu faire
Quand j’pense que j’aurai dû me taire quand je l’ai trop ouvert
Ah quand j’pense, qu’autour de moi j’ai vu que des choses pas claires
Des danses et des javas qu’étaient pas vraiment nécessaires
Ah quand j’pense que je me demande maintenant à quoi ça sert
D’aller se casser la cruche avec cinq ou six litres de bière
C’est plus Byzance, aujourd’hui ma vie c’est plutôt pépère
Comme un club de vacances qui se situerait en bord de mer
Ah quand j’pense que mon coeur à battu pour elle
Conséquence : je ne buvais que des verres de Tourtel
À mon sens j’était sûrement aveuglé par la belle
Quand j’y pense, v’là la récompense, Constance
[Hook]
[Manau]
Quand j’pense à mes coups de gueule et à mes combats
Quand j’pense à ce cercueil, en bas, qui rit et qui me tend les bras
Ah, quand j’pense à tous ces gens qui te diront peut-être de moi
Il est mort comme un con et en plus il ne le savait pas
Ah quand j’pense, que elle, que elle sera là
Ma Constance, elle qui viendra à tous petit pas
Sous un silence, j’espère, enfin, qu’elle le dira
À l’assistance, qu’il est mort à cause de moi
[Hook]