Rowl – C’est La Merde (Kontact Album)

[Seth Gueko]
On charbonne toute l’année la came, la coka
Pour finir les pieds dans l’eau à Cannes-la-Bocca
Sur un yacht, un pédalo, j’m’en bats les yeu-cou
Tant qu’j’vois Ris-Mo rire soûl quand il éclate la Vodka
C’est la paranoïa, on voit des keufs partout
Sa mère la chatte à Mireille, la chatte à Carla Nova
On est des Choukels, la maille j’suis fou d’elle, va t’fouder
Passe un coup d’tel à Niamodel
Via l’hôtel
On vis à 300 à l’heure dans Doumia
On s’faufile partout comme des zermou mia
Libérez Sakio, libérez Mourmia
Faut les libérer !
Ouvrez la cage à mes drôles d’oiseaux comme Pierre Perret
Avec un Beretta et un béret
Mater Fuck !
On fais des roues arrières avec la bouée du banana boat
Avant qu’les keufs frappent à la porte
WéWéWé !

[Refrain]
C’est la merde !
Et on est tous dedans
La mer c’est dégueulasse, les kaïra s’mouchent dedans
C’est la guerre !
Et on est tous devant
WéWéWé !
C’est la merde !
Et on étouffe dedans
La mer c’est dégueulasse, les kaira pissent dedans
C’est la guerre !
Et on est tous devant

[Dosseh]
Ok
On charbonne toute l’année comme dans les streets de Baltimore
On est plus des hommes mais des ombres
Vivant mais quasi mort
Toutes nos valeurs de droiture
Aucun n’est sec
J’crois que le mal est la seul chose qui soit resté intact durant ces deux derniers siècles
Nan ne m’parle pas de Rap Game
C’est pas mon buzz de rue qui m’fait remplir l’go-fri
J’te l’dis d’office
Que papa était underground, c’est sa qu’tu veux qu’j’dise à mon fils ?
Nous on s’en tape de quoi ou qu’est ce
Tout ce qui nous importe c’est combien
Donc parlons peu parlons bien, parlons € ça m’convient
Me reproche pas d’avoir trop faim
On comprendra plus tard que l’crime ne paie que jusqu’à un certain point
On fait la ière-pri à mi-temps mais ça turbine à temps plein
Notre mois de Ramdam s’apparente plus à une vulgaire grève de la faim qu’à un réel acte de foi
J’pense aux frères en taule qui s’branlent jusqu’à en saigner
A qui l’état réclame des sommes d’amendes douanières qu’il faudrait deux vies pour payer
Bien sûr qu’la vie est hardcore
Si la violence ne résout rien c’est qu’t’as pas frappé assez fort
WéWéWé !

[Refrain]
C’est la merde !
Et on est tous dedans
La mer c’est dégueulasse, les kaïra s’mouchent dedans
C’est la guerre !
Et on est tous devant
WéWéWé !
C’est la merde !
Et on étouffe dedans
La mer c’est dégueulasse, les kaira pissent dedans
C’est la guerre !
Et on est tous devant

[Kennedy]
On charbonne toute l’année
De Janvier à Janvier
J’suis Val-de-Marnais
Capital des vols à main armée
Bizarre est ma façon de parler
Pour pas qu’ils puissent capter
Si tu veux planer? viens pécho au quartier
Fatigué d’me taper, d’être armé, d’éclater des tass-pé
J’veux gratter, prendre mes tunes, me barrer
Au quartier j’suis trop cramé
Quand la Bac cherche un négro c’est chez moi ou chez Samba qu’ils viennent frapper
Dans nos caves, des brolics
Des los-ki d’frappe atomique
On écrit "Nique la Police"
Dans les locaux d’la police
J’monte sur scène avec un bracelet électronique
La justice a deux vitesses, ma banlieue roule en bolide
Tu r’gardais DragonBall, moi je dealais dans la tec’
Dealait dans la tec’, dea-dealait dans la tec’
Hey yo t’inquiètes la rue on la gère
On a des plaquettes et des barrettes coupées au laser
WéWéWé !

[Refrain]
C’est la merde !
Et on est tous dedans
La mer c’est dégueulasse, les kaïra s’mouchent dedans
C’est la guerre !
Et on est tous devant
WéWéWé !
C’est la merde !
Et on étouffe dedans
La mer c’est dégueulasse, les kaira pissent dedans
C’est la guerre !
Et on est tous devant

Leave a Reply

Close Menu