Categories
Lyrics

Hankock – Dark Angel Lyrics

Ce soir j’ai mis Acqua di gio, monte dans la tchop, aqua dedans
Je connais rhum et chichon, pas Romy Schneider
On veut être riches sa mère sans donner nos miches à d’autres
Si tu m’cherches homie, c’est dead, on m’voit pas jacter six mille ans
J’crois t’as pas assimilé, t’as coulé comme AC Milan
J’te sens pas à l’aise pédé, j’ai vu ton couplet sur Malaise TV
J’ai arme blanche cachée dans l’ste-vê
Là faut j’nique tout, j’ai plus le choix
J’ai plus l’temps d’me palucher
T’es rempli d’likes sur Instagram mais t’as la chatte qui pue l’anchois
J’suis avec Mario, j’suis avec So, ça roule déter’ et on s’met ça
Tu réclames la véridad, mais celle-ci va te vexer
J’m’en bats les couilles moi perso
T’es blessé, c’est qu’t’es faible
Comme une odeur chelou, ton rap qui pue la défaite
J’me répète pas deux fois, qui s’interpose décède
Rempli d’astuces pour cer-per mais ça fait trente ans qu’t’essayes [Intro]
T’as rien dans l’ventre comme une femme stérile
Ça sert à rien d’jouer les mystérieux
On soigne pas une bouche à bites avec du Listerine
Soyons sérieux j’te vois, t’es hystérique
T’es pas un youv, t’as juste tes règles
[Couplet unique]
De c’monde, j’ai rien à espérer
Donc j’baise tout j’les laisse pé-ra en reste terrés
La nuit mes chiens d’la casse, niquent la SPA
Bâtard t’as vu, la mort t’donne pas RDV
Étant morveux, j’attendais mes dix-huit piges pour sortir seul de garde à vue
Regarde avant t’étais l’frangin mais t’as changé
Guère, t’es plus qu’un étranger
Un nègre de maison suceur d’engin dans les tranchées
Peinture noire sur la le-gueu, toi t’as flanché
J’donne quand j’aime avec certains d’ces cons, mon cœur est en congé
J’aime Jessica dans Dark Angel, j’aime quand tu fermes ta grande gueule
J’aime quand l’Afrique s’unit d’mon bled en passant par Tanger
Cousine, j’sais pas j’suis partagé entre t’aimer ou t’faire du mal
J’suis perdu man, j’suis avec Malti, j’enchaîne les verres de Miel
Mais au final, qu’est ce que ça m’apporte de plus? Tu bénaves trop au bigo et tu pleures quand les porcs te pistent
J’attends pas qu’la porte s’ouvre, je la pète au pied de biche
On est OP depuis des piges
Tu peux pas m’stopper, j’te baise
Y’a l’a volaille, s’t’eu-plaît dépêche
J’roule un pli et on s’arrache
Sale pédé, tâche de pas faire l’bavard au poste
Ça t’met des tartes dans l’cas contraire
Parlez plus d’plav’, arrêtez, c’est loin d’être clean comme Aretha
J’m’en bats les couilles d’Pavarotti, j’veux Beretta
Défouraille ces parodies, baiser l’État
Ta méga-tête, y’a quoi dedans?